Le bilan alimentaire donne une idée d'ensemble de la composition des approvisionnements alimentaires d'un pays durant une période spécifiée. Dans sa quatrième session à Washington en 1948, la conférence de la FAO a recommandé que les Gouvernements soient encouragés à élaborer leurs propres bilans alimentaires et que la FAO assiste les pays afin qu’ils s’approprient la méthodologie.  C’est à cet effet, que dans le cadre du Plan Accéléré d’Assistance Technique en Afrique de la Stratégie Mondiale, AFRISTAT a signé en novembre 2016 avec la FAO, un protocole d’accord pour apporter une assistance technique à la mise en place d’actions de renforcement des capacités dans le domaine des bases de sondage principales et d’élaboration des bilans alimentaires. Ce projet s’insère dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie mondiale pour l’amélioration des statistiques agricoles et rurales, nécessaires à la conduite des politiques de développement. Le protocole signé entre les deux institutions, couvre les deux composantes que sont le bilan alimentaire et la base de sondage principale. Le Bénin est bénéficiaire du volet bilan alimentaire. La gestion de la nourriture a toujours été une question cruciale pour le Gouvernement, car la demande et l'offre interne des aliments sont élevées. Le Gouvernement doit garantir la disponibilité de produits alimentaires tout en maintenant la croissance régulière de la production nationale.

Ce projet, a permis aux statisticiens du Bénin, particulièrement ceux de l’INStaD et du MAEP de s’approprier la nouvelle méthodologie de la FAO pour l’élaboration des bilans alimentaires. L’autre avantage du projet est, qu’à travers l’encadrement et l’assistance technique de AFRISTAT, le Bénin est parvenu à élaborer ses bilans alimentaires de 2015, 2016, 2017 et 2018 selon l’approche de la FAO.

Ainsi, dans le moyen terme, l’élaboration des bilans alimentaires pour le Bénin permettra de satisfaire aux recommandations de la FAO et contribuera, dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD), au calcul de la prévalence de la sous-alimentation et de l’indice mondiale de pertes alimentaires. Ces deux indicateurs sont liés respectivement aux cibles 2.1 de l’Objectif 2 : « D’ici à 2030, éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, aient accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante » et 12.3 de l’Objectif 12 : « D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte ».

 

 

Télécharger le bulletin


Calendrier des Événements, Séminaires ou Ateliers

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Galerie photos et vidéos

سكس

افلام سكس

brie larson nude

صور سكس

Gulf sex