Le lundi 27 juin 2022, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice TALON, a promulgué la nouvelle loi statistique, portant organisation et réglementation des activités statistiques en République du Bénin.
Cet acte solennel confirme la volonté du Chef de l’Etat de mettre les statistiques au cœur des décisions gouvernementales pour le développement de notre pays. Grâce à la promulgation de cette nouvelle loi statistique, notre pays pourra remédier aux dysfonctionnements institutionnels qui entravent l’efficacité du Système Statistique National (SSN). Cette nouvelle loi servira désormais de socle à l’édifice juridique et institutionnel du SSN et permettra d’accomplir l’alignement de notre production statistique sur les standards internationaux, particulièrement ceux de la Charte Africaine de la Statistique, en vue d’une adhésion à la Norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) du FMI.
La loi n°2022-07 du 27 juin 2022, portant organisation et réglementation des activités statistiques en République du Bénin, abroge toutes dispositions antérieures contraires, notamment celles de la loi n°99-014 du 12 avril 2000 portant création, organisation et fonctionnement du CNS. A cet effet, elle induit les principaux changements suivants :
• le renforcement du cadre institutionnel du SSN à travers la possibilité de prendre des décrets et arrêtés d'application structurants ;
• l'autorisation de créer un Fonds National de Développement de la Statistique (FNDStat), pour doter les activités statistiques de ressources financières plus conséquentes, mobilisées à l’avance et pérennes ;
• la définition des principaux concepts statistiques contemporains pour une compréhension harmonisée au sein de tous les acteurs du SSN ;
• la clarification des composantes du SSN, du rôle d’orientation que joue le CNS en son sein et de celui de coordination technique dévolu à l'INStaD ;
• l’obligation du respect des principes et des bonnes pratiques conformes à la Charte Africaine de la Statistique, tels que l’indépendance professionnelle, le visa statistique et le mandat pour la collecte des données, la démarche qualité, la protection des données individuelles et le secret statistique, la diffusion systématique des indicateurs élaborés ainsi que l’obligation de répondre et de coopérer ;
• la clarification des droits et devoirs de chaque acteur du SSN à savoir les fournisseurs, les producteurs et les utilisateurs de données statistiques ;
• le renforcement des outils de gouvernance du SSN en termes de planification stratégique et opérationnelle ainsi que de suivi-évaluation ;
• l’institutionnalisation de la réalisation à bonne date des grandes opérations statistiques, notamment les recensements et les enquêtes pluriannuelles ;
• l’obligation de veiller à l’harmonisation des programmes de formations en statistiques et disciplines connexes assurées au niveau national, sur les standards en vigueur ;
• le renforcement des dispositions légales permettant d’appliquer efficacement des sanctions à l’encontre des personnes physiques et morales en infraction avec ladite loi.

A cet égard, l'INStaD en appelle à la conscience professionnelle, à l'esprit patriotique et au sens élevé de responsabilité de tous les acteurs du SSN, pour faire de cette nouvelle loi, le cadre de référence national de nos activités statistiques.

 

Télécharger la loi

Evaluées à 175,6 milliards de FCFA, contre 120,1 millards de FCFA un trimestre plus tôt, les exportations de marchandises du Bénin ont connu une amélioration de 46,2% au cours du premier trimestre 2022. 

Comparativement au premier trimestre 2021, la valeur totale des exportations affiche une croissance de 24,1%. Les ventes de biens locaux à l'extérieur s'élevaient, en effet, à 141,4 milliards de FCFA au premier trimestre 2021.

Les importations de marchandises sont en hausse par rapport au trimestre précédent. En effet, au premier trimestre 2022, elles sont évaluées à 462,9 milliards de FCFA, contre 435,6 milliards de FCFA un trimestre plus tôt, soit une augmentation de 6,3%.

En glissement annuel, les acquisitions de biens ont connu aussi une augmentation (8,1%). La valeur des achats à l’extérieur était, en effet, de 428,3 milliards de FCFA au premier trimestre 2021.

La valeur totale des dix (10) principaux produits exportés au cours du premier trimestre 2022 s’élève à 157,3 milliards de FCFA, soit 89,6% de la valeur des exportations.

Quant à la valeur des dix (10) principaux produits à l’achat pour ce même trimestre, elle s’établit à 245,9 milliards de FCFA, soit 53,1 % de la valeur totale des importations.

 

Télécharger le bulletin

L’indice des prix à la production des produits agricoles affiche une hausse en glissement annuel.

L’indice des prix à la production des produits vivriers s’est établi à 145,2 au 1er trimestre 2022, soit une hausse de 3,6% par rapport à la même période de l’année précédente (voir graphique n°1). Cette évolution est en lien avec l’accroissement des indices des cultures maraichers (+23,4%), des légumineuses (+18,3%) et des céréales (+6%).

En variation trimestrielle, l’indice des prix à la production des produits agricoles, s’est accru de 3,7%. Cette évolution est due à l’accroissement des indices des cultures maraichères (+56,6%) ainsi que des racines et tubercules (+7,3%).

 

Télécharger le bulletin

Le produit intérieur brut (PIB) est l’un des agrégats majeurs des comptes nationaux. En tant qu'indicateur économique principal de mesure de la production économique réalisée à l’intérieur d'un pays donné, Le PIB vise à quantifier pour un pays et une année donnés la valeur totale de la « production de richesse » effectuée par les agents économiques résidents à l’intérieur de ce territoire (ménages, entreprises, administrations publiques). Le PIB reflète donc l’activité économique interne d’un pays et la variation du PIB d’une période à l'autre est censée mesurer son taux de croissance économique.

La série de 2018 à 2021

La résilience de l’économie béninoise face à la crise de la COVID-19 lui a permis de retrouver sa dynamique de croissance. En effet, en 2021, le Bénin affiche un taux de croissance économique de 7,2% (contre 3,8% en 2020 et 6,9% en 2019).

Cette reprise de l’économie béninoise s’explique essentiellement par le regain des activités du secteur tertiaire (+3,2 points de contribution à la croissance), notamment dans le commerce, le transport, les hôtels et restaurants. Les soutiens financiers accordés par le Gouvernement aux entreprises ont aidé ces dernières à véritablement relancer leurs activités.

Télécharger le bulletin

Au 4e trimestre 2021, l’ICA Commerce a augmenté de 11,5% comparé au 4e trimestre 2020, porté par le « Commerce de détail en magasin spécialisé » (+20,5%).

Quant à l’ICA Autres Services, au 4e trimestre 2021, il est en hausse de 3,1% en glissement annuel, entraîné par la bonne tenue des branches « Hébergement et restauration » (+25,0%) et « Enseignement » (+15,0%).

 

Télécharger le bulletin

 

 

L’Enquête sur le Commerce Extérieur Non Enregistré (ECENE) lancée en 2018 et ayant connu son épilogue en 2020 vient répondre à l’épineuse question de manque de données statistiques actualisées sur les échanges commerciaux informels de marchandises entre le Bénin et ses pays voisins. Elle a été réalisée grâce au concours financier du Gouvernement du Bénin. Les résultats de cette enquête, présentés dans le présent rapport sont le couronnement des multiples contributions des personnes ressources impliquées dans son organisation, depuis les phases de préparation de l’enquête, de formation des agents, de collecte, de traitement et d’analyse des données et de rédaction du rapport.

Télécharger ledit rapport....

 

Evaluées à 119,0 milliards de FCFA, contre 145,9 millards de FCFA un trimestre plus tôt, les exportations de marchandises du Bénin ont connu un repli de 18,5% au cours du quatrième trimestre 2021.

Les importations de marchandises sont en baisse par rapport au trimestre précédent. En effet, au quatrième trimestre 2021, elles sont évaluées à 413,0 milliards de FCFA, contre 457,9 milliards de FCFA un trimestre plus tôt, soit un repli de 9,8%.

La valeur totale des dix (10) principaux produits exportés au cours du quatrième trimestre 2021 s’élève à 95,0 milliards de FCFA, soit 79,9% de la valeur des exportations.

La dynamique des échanges extérieurs du Bénin est marquée par de fortes variations saisonnières.

 

 

 

 

Télécharger le bulletin    Télécharger les annexes     

Calendrier des Événements, Séminaires ou Ateliers

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Galerie photos et vidéos

سكس

افلام سكس

brie larson nude

صور سكس

Gulf sex